Zombie, Zomba ! Raid is Dead !

Kev

Kev est un survivant de notre collection Réveillon 2012-2013, créée pour remercier les participants à cette soirée de leur implication à la réussite de celle-ci. Ces survivants n’ont pas vocation à être parfaitement équilibrés, mais à refléter à la fois une part de la personnalité et une part du costume des joueurs dont ils sont inspirés.

Le graphisme est réalisé par PöCöm, l’équilibre des compétences, par moi-même, et les textes par les joueurs.

Copyright PöCöm

Copyright PöCöm

La musique assourdissante rendait la situation tout de suite plus vivable. Kevin s’était lancé dans une petite session de nettoyage d’un bâtiment infesté de vermines zombiesques, laissant des tas de mort-vivants morts sur son sillage. Tout était machinal, il alternait décharges de fusil à pompe avec quelques tirs en pleine tête d’une balle de son pistolet, avançant inexorablement dans les étages du bâtiment.

Malgré le son electro-rock qui rythmait ses déplacements, Kevin avait parfaitement conscience du moindre râle des zombies alentours. La chance voulait qu’il arrive à en abattre avant même que ceux-ci ne détectent sa présence, il en profitait alors pour utiliser son pied de biche, afin d’économiser des munitions.

Le guerrier allait devoir se dépêcher, il était bientôt l’heure de dîner et sa moitié, PöCöm, n’aimait pas qu’il soit en retard pour ces rares moments de calme de leur quotidien. S’il n’y avait pas eut cette histoire de zombies friand de chaire humaine, leur vie était partie pour être des plus idyllique.

Soudain une vive douleur lui vrilla les cuisses, le perturbant suffisamment pour ne pas réagir à la vague de zombies qui fonçait maintenant sur lui.

Il grogna, autant contre cette mort stupide qu’il aurait pu éviter que contre son chat qui lui avait déchiré la cuisse. Il lâcha sa souris et son clavier, alors que le chat sautait sur le parquet, juste parce que la pauvre bête avait sursauté quand une des créatures d’outre-tombe qui hantaient le jardin avait gratté à la porte.

N’empêche qu’il avait vraiment de la chance sur ce timing, il n’aurait pas encore à trouver une excuse pour gagner du temps sur son PC, PöCöm était en train de mettre la table.

A propos Eren Histarion

Eren Histarion : L'esprit créateur de l'équipe du Fan Site

Articles similaires
  • Mission WM9 : The Great Fire In this special scenario, face a different enemy: time! Get all the pimp weapons you can out of the building before it is engulfed in flames. Oh, the zombies are there, too! A fire has broken out in this building. Good news is it’s been evacuated and is probably full of goodies. Bad news is [...]
  • Mission WM8 : Common Enemies The growing scarcity of resources has reignited the spark of war between old rivals. Now cars are crashed, the streets are on fire and these idiots are stranded in an abandoned building, surrounded by zombies. We have to stop this petty war right now! Grudges may be carried beyond reason, even throughout a zombie apocalypse. [...]
  • Mission WM11 : A Stupid Trick Last Halloween we trick-or-treated by luring zombies to their doom in hilarious ways. But apparently, some of our traps don’t kill zombies… So, before this Halloween swings around, let’s do some spring cleaning! Last Halloween, we built traps in this abandoned house, luring zombies to their doom in hilarious ways. Setting their pants on fire, [...]
  • Mission M21 : Enough is Enough We need to test our new Xeno Cannon. To make sure it’s working, we need to dispose of all Xenos coming through the airlock. The Mission ends when all Xenos are out of the game. This is a real Xeno-cide! System Analysis: Pressure Control at Airlock 13. Faulty. Technician Update: We couldn’t repair it without [...]
  • Campagne Zombicide Season Finale 6 Sa précédente expédition d’envergure avait donné raison au CCDTLMDAAQINSTT. Il eut dès lors à cœur de chercher et trouver comment empêcher la prolifération des sévères mutations qui rendaient les Zombies impossibles à arrêter. Un mélange approprié de matière dangereuse et de flammes remportait les suffrages. Alors qu’il rentrait d’une tournée, Hobo apporta la dernière pièce [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives