Zombie, Zomba ! Raid is Dead !

Kev

Kev est un survivant de notre collection Réveillon 2012-2013, créée pour remercier les participants à cette soirée de leur implication à la réussite de celle-ci. Ces survivants n’ont pas vocation à être parfaitement équilibrés, mais à refléter à la fois une part de la personnalité et une part du costume des joueurs dont ils sont inspirés.

Le graphisme est réalisé par PöCöm, l’équilibre des compétences, par moi-même, et les textes par les joueurs.

Copyright PöCöm

Copyright PöCöm

La musique assourdissante rendait la situation tout de suite plus vivable. Kevin s’était lancé dans une petite session de nettoyage d’un bâtiment infesté de vermines zombiesques, laissant des tas de mort-vivants morts sur son sillage. Tout était machinal, il alternait décharges de fusil à pompe avec quelques tirs en pleine tête d’une balle de son pistolet, avançant inexorablement dans les étages du bâtiment.

Malgré le son electro-rock qui rythmait ses déplacements, Kevin avait parfaitement conscience du moindre râle des zombies alentours. La chance voulait qu’il arrive à en abattre avant même que ceux-ci ne détectent sa présence, il en profitait alors pour utiliser son pied de biche, afin d’économiser des munitions.

Le guerrier allait devoir se dépêcher, il était bientôt l’heure de dîner et sa moitié, PöCöm, n’aimait pas qu’il soit en retard pour ces rares moments de calme de leur quotidien. S’il n’y avait pas eut cette histoire de zombies friand de chaire humaine, leur vie était partie pour être des plus idyllique.

Soudain une vive douleur lui vrilla les cuisses, le perturbant suffisamment pour ne pas réagir à la vague de zombies qui fonçait maintenant sur lui.

Il grogna, autant contre cette mort stupide qu’il aurait pu éviter que contre son chat qui lui avait déchiré la cuisse. Il lâcha sa souris et son clavier, alors que le chat sautait sur le parquet, juste parce que la pauvre bête avait sursauté quand une des créatures d’outre-tombe qui hantaient le jardin avait gratté à la porte.

N’empêche qu’il avait vraiment de la chance sur ce timing, il n’aurait pas encore à trouver une excuse pour gagner du temps sur son PC, PöCöm était en train de mettre la table.


Zombifiez, partagez !
    Eren Histarion

    A propos Eren Histarion

    Eren Histarion : L'esprit créateur de l'équipe du Fan Site

    Articles similaires
    • Quête B8 : Slave Drivers We spotted the most unusual thing during a patrol: living people held captive by necromancers and taken away to an unknown location. From their attire, most of them are notables. They were quite far away, but we think we saw at least an apothecary and a blacksmith. We assume that the necromancers stick by their [...]
    • Campagne : Dans les Ténèbres La ville appartient désormais aux zombies. Il n’y a plus rien que nous puissions faire, si ce n’est de tenter de nous en sortir vivants. Un hélico doit venir nous chercher sur l’héliport de l’hôpital, mais ça va être coton d’y accéder, car les rues grouillent littéralement de zombies. Cependant, nous avons un plan : [...]
    • Fan-Extension : Stronger Than Death 04/12/2017 : Ajout des Survivants inspirés des Survivants de la Saison 1 de Zombicide. 09/09/2017 : Ajout des cartes Zombie et des Jetons Cercueil. Les Zombies Skinners sont trouvables dans la boite de Rue Morgue et la Razormination est une nouveauté : c’est une abomination aveugle qui ne se déplace donc que vers la Zone [...]
    • Mission A17 : Un Pari Stupide « – Je te parie ma dernière barre chocolatée qu’on peut tuer cette A-Bomb qui traîne dans l’hosto avant midi. – Écoute, on en vient. Il n’y a pas d’A-Bomb là-bas ! – Du coup, c’est un pari facile, non ?  » Cette discussion nous a poussés à faire le pari le plus idiot de tous [...]
    • Mission E13 : Les Morts qui Trottent Le monde que nous connaissons n’existe plus. Les morts reviennent à la vie pour dévorer les vivants qui, à leur tour, viennent grossir les rangs de la horde. Nous devons fuir, mais la ville est littéralement submergée et il devient impossible de se déplacer dans les rues. Nous avons découvert un tunnel d’évacuation. C’est peut-être [...]

    Aucun commentaire jusqu'à présent.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *