Zombie, Zomba ! Raid is Dead !

Kev

Kev est un survivant de notre collection Réveillon 2012-2013, créée pour remercier les participants à cette soirée de leur implication à la réussite de celle-ci. Ces survivants n’ont pas vocation à être parfaitement équilibrés, mais à refléter à la fois une part de la personnalité et une part du costume des joueurs dont ils sont inspirés.

Le graphisme est réalisé par PöCöm, l’équilibre des compétences, par moi-même, et les textes par les joueurs.

Copyright PöCöm

Copyright PöCöm

La musique assourdissante rendait la situation tout de suite plus vivable. Kevin s’était lancé dans une petite session de nettoyage d’un bâtiment infesté de vermines zombiesques, laissant des tas de mort-vivants morts sur son sillage. Tout était machinal, il alternait décharges de fusil à pompe avec quelques tirs en pleine tête d’une balle de son pistolet, avançant inexorablement dans les étages du bâtiment.

Malgré le son electro-rock qui rythmait ses déplacements, Kevin avait parfaitement conscience du moindre râle des zombies alentours. La chance voulait qu’il arrive à en abattre avant même que ceux-ci ne détectent sa présence, il en profitait alors pour utiliser son pied de biche, afin d’économiser des munitions.

Le guerrier allait devoir se dépêcher, il était bientôt l’heure de dîner et sa moitié, PöCöm, n’aimait pas qu’il soit en retard pour ces rares moments de calme de leur quotidien. S’il n’y avait pas eut cette histoire de zombies friand de chaire humaine, leur vie était partie pour être des plus idyllique.

Soudain une vive douleur lui vrilla les cuisses, le perturbant suffisamment pour ne pas réagir à la vague de zombies qui fonçait maintenant sur lui.

Il grogna, autant contre cette mort stupide qu’il aurait pu éviter que contre son chat qui lui avait déchiré la cuisse. Il lâcha sa souris et son clavier, alors que le chat sautait sur le parquet, juste parce que la pauvre bête avait sursauté quand une des créatures d’outre-tombe qui hantaient le jardin avait gratté à la porte.

N’empêche qu’il avait vraiment de la chance sur ce timing, il n’aurait pas encore à trouver une excuse pour gagner du temps sur son PC, PöCöm était en train de mettre la table.

Eren Histarion

A propos Eren Histarion

Eren Histarion : L'esprit créateur de l'équipe du Fan Site

Articles similaires
  • Mission A28 : Le Bunker de l’Enfer C’est en explorant une banque abandonnée que nous avons découvert cette ancienne porte dans la salle des coffres. Elle menait à un bunker souterrain datant des années 60 qui semblait toujours en parfait état. On s’est faufilés par le sas sans prendre la peine d’envoyer un éclaireur… La bonne nouvelle, c’est que cet endroit est [...]
  • Mission A27 : Le Repaire de Bonnet Ro... On a fait une rencontre étrange lors d’un de nos raids : Ben Bonnet Rouge*, un type taciturne connu pour être un survivaliste hardcore et parano, est venu nous demander de l’aide. On a d’abord cru à un piège mais, connaissant Ben, on a bien vu combien c’était dur pour lui de nous demander une [...]
  • Mission A26 : Le Tunnel : 2e Partie OK, je reconnais qu’explorer ce tunnel était une mauvaise idée. Il s’avère qu’on n’a pas affaire à un tunnel, mais à tout un tas de passages souterrains. Et bien sûr… on s’est paumés en revenant. Comme si ça ne suffisait pas, les zombies sont sur nos talons. Je vois de la lumière ! Sortons de [...]
  • Mission A25 : Le Tunnel : 1e Partie On ne sait pas qui a creusé ce tunnel et ça nous titille. On va descendre là-dedans et trouver des réponses. Qui sait ? Il y a peut-être des Survivants de l’autre côté. Un abri. Des amis, pourquoi pas… et même de la bouffe ! Retrouvez la 25ème Mission écrite par Guillotine Games. Le Tunnel : [...]
  • Campagne Zombicide Season 3 Holiday S... « Vous connaissez la dernière ? », commença Maddie, qui rapporta alors une nouvelle légende (le qualificatif d’ « urbaine » est-il toujours d’usage ?) dont elle est coutumière. « Ya ce cheum Ned-truc k’aurait pécho l’endroit zéro de l’invasion bizon… » Terry était sceptique : « Ça explosa partout en même temps ! Les journaux d’… » « Wesh, la tchatche officielle ? [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.