Zombie, Zomba ! Raid is Dead !

Kev

Kev est un survivant de notre collection Réveillon 2012-2013, créée pour remercier les participants à cette soirée de leur implication à la réussite de celle-ci. Ces survivants n’ont pas vocation à être parfaitement équilibrés, mais à refléter à la fois une part de la personnalité et une part du costume des joueurs dont ils sont inspirés.

Le graphisme est réalisé par PöCöm, l’équilibre des compétences, par moi-même, et les textes par les joueurs.

Copyright PöCöm

Copyright PöCöm

La musique assourdissante rendait la situation tout de suite plus vivable. Kevin s’était lancé dans une petite session de nettoyage d’un bâtiment infesté de vermines zombiesques, laissant des tas de mort-vivants morts sur son sillage. Tout était machinal, il alternait décharges de fusil à pompe avec quelques tirs en pleine tête d’une balle de son pistolet, avançant inexorablement dans les étages du bâtiment.

Malgré le son electro-rock qui rythmait ses déplacements, Kevin avait parfaitement conscience du moindre râle des zombies alentours. La chance voulait qu’il arrive à en abattre avant même que ceux-ci ne détectent sa présence, il en profitait alors pour utiliser son pied de biche, afin d’économiser des munitions.

Le guerrier allait devoir se dépêcher, il était bientôt l’heure de dîner et sa moitié, PöCöm, n’aimait pas qu’il soit en retard pour ces rares moments de calme de leur quotidien. S’il n’y avait pas eut cette histoire de zombies friand de chaire humaine, leur vie était partie pour être des plus idyllique.

Soudain une vive douleur lui vrilla les cuisses, le perturbant suffisamment pour ne pas réagir à la vague de zombies qui fonçait maintenant sur lui.

Il grogna, autant contre cette mort stupide qu’il aurait pu éviter que contre son chat qui lui avait déchiré la cuisse. Il lâcha sa souris et son clavier, alors que le chat sautait sur le parquet, juste parce que la pauvre bête avait sursauté quand une des créatures d’outre-tombe qui hantaient le jardin avait gratté à la porte.

N’empêche qu’il avait vraiment de la chance sur ce timing, il n’aurait pas encore à trouver une excuse pour gagner du temps sur son PC, PöCöm était en train de mettre la table.

Eren Histarion

A propos Eren Histarion

Eren Histarion : L'esprit créateur de l'équipe du Fan Site

Articles similaires
  • Midtown Carnage 21/05/2019 : Révélation des Dalles MC2 et MC7 sur le site SIN. 14/05/2019 : Révélation des Dalles MC1 et MC6 sur le site SIN. 15/02/2019 : PinkEye vient de révéler un nouveau projet pour la gamme contemporaine de Zombicide : « Midtown Carnage », un ensemble de Dalles autour du thème des [...]
  • Grell’Ayne, la Chaman Gobeline L’âge exact de cette chamane gobeline est un mystère, tout comme beaucoup de choses à son sujet. On sait seulement que le monde des esprits n’a aucun secret pour Grell’Ayne, et qu’elle en fait régulièrement la démonstration sur les champs de bataille. Quelques mots dans une langue gutturale, une potion impie renversée sur la terre, [...]
  • Les Journées Figurines & Jeux 20... 28/03/2019 : Le 30 (10h-19h) et 31 (09h-18h) Mars 2019 se déroulera la 13ième édition des Journées Figurines & Jeux à Sartrouville. Comme ils en ont l’habitude, l’organisation proposera une figurine compatible avec Green Horde : Grell’Ayne la chamane gobeline, dont nous avons réalisé une fiche Survivante et une carte Nécromancienne et son arme. Gymnase [...]
  • Director Guts 03/03/2019 : Avec DG9 et DG18, c’est la présentation des 2 dernières Dalles de ce projet qui est publié sur SIN Blog. 24/02/2019 : PinkEye vient de publier DG8 et DG17 sur SIN Blog. 17/02/2019 : Encore 2 nouvelles Dalles ont été publiées ce soir sur SIN Blog. 10/02/2019 : Nouvelle révélation de 2 Dalles [...]
  • Willow, l’étrangère en terre ét... Heir to a merchant family from a distant country, Willow was crossing the border when her convoy was attacked by a zombie horde. The escorts fell quickly, and the merchants had no choice but to use the exotic goods they expected to deliver to their noble customer. Most of them survived this first attack, but [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.