Zombie, Zomba ! Raid is Dead !

Interview « Sculpteur » : Remy Tremblay

L’interview a été réalisée par XofMdS.

Remy Tremblay est un sculpteur émérite qui a commencé comme peintre émérite, le tout en étant joueur émérite.
Sachant qu’il sculpte pour Zombicide, je le contactais pour tenter d’en apprendre davantage sur les actuels teasers Ultimate. Mise en application du principe de sérendipité.
Pour les curieux, vous pouvez en savoir plus sur lui grâce à d’autres interviews :

 

1/ Ta référence « culturelle » indétrônable ? Et dans le sous-genre « zombie » ?

Le Seigneur des Anneaux (le livre, si possible en VO). En zombie c’est dur à dire , il y en a vraiment des tonnes et ils apportent tous leur lot de bon goût. Il faut choisir alors je dirais « Mutants » tout simplement parce que c’est un des rares dont je me souviens encore. Mais on pourrait citer « La Horde », les Romeros, « Walking Dead ». J’aime bien le zombi psychologique.

2/ Quel est ton rôle chez Guillotine Games ?

Aucun, je suis sculpteur pour Studio McVey et il se trouve que ces gentlemens collaborent. On fait les bonshommes ils font les règles.

3/ Y a-t-il une influence des règles sur la sculpture, ou l’inverse ?

Je n’ai jamais connaissance du jeu en travaillant, on m’envoie des concepts, une taille de fig, un nombre de pièce à respecter et le reste se fait tout seul.

4/ Alors personnellement, as-tu eu l’occasion d’influencer ? Si oui, quoi ?

Je l’ignore… De façon générale je considère que mon travail est de rester fidèle aux concepts qu’on m’envoie tout en respectant les contraintes techniques, il est probable que mon style influence le rendu global, notamment sur un jeu comme Blood Rage où j’ai sculpté la moitié des figurines. Mais je ne pense pas avoir aucune influence sur les règles ni sur les concepts. J’intègre ma propre création en inventant le dos des persos ou même des variantes, mais pas plus. Je n’ai pas la prétention, l’expérience ni le talent pour inventer des choses, je les traduit dans un medium différent.

5/ As-tu connaissance des projets Guillotine Games et/ou Zombicide en avance, de par cette place privilégiée ?

Oui 😀

6/ Un indice sur le(s) projet(s) Zombicide en cours ?

Non parce que je n’ai aucun projet Zombicide en cours ou prévu. 😀 Non sérieusement je n’ai aucune idée de la suite.

7/ Une journée type/semaine type de Remy Tremblay, à quoi cela ressemble-t-il ?

8h30 j’embarque ma petite à l’école, le petit va chez sa nounou, jusqu’à 9h café et surfe pour les news jeux et gurines. De 9 à 12 sculpture, puis préparation du manger. Reprise des hostilités à 14h jusqu’à 15, 15h30 si le petit dort correctement. La moitié de mon temps de « travail » est en fait du taff perso, divers et varié. Je ne bosse pas le week end. Évidemment quand un KS arrive je chamboule un peu tout et on bosse tant que tout n’est pas fini.

8/ Rançon de la gloire : es-tu très sollicité ? Trop ? (par le milieu d’une part, mais aussi par les petits malins comme nous d’autre part)

Non du tout. Le milieu m’envoie des demandes régulièrement que je refuse puisque je ne travaille qu’avec McVey. Je suis sollicité par les copains ou les connaissances mais principalement à cause de l’exposition de mon travail perso sur mes blogs et facebook. Rien d’insurmontable en tout cas 🙂

9/ Trouves-tu du temps pour sculpter pour toi ? Si oui, quel était le dernier résultat ?

Comme je l’ai dit la moitié de mon temps plus les week end et les soirées sont consacrés à mon taff perso mais jamais de sculpture pour moi, cela m’ennuie au plus haut point et surtout je ne sais pas quoi sculpter, j’ai déjà tout ce dont je peux rêver avec mes commandes. Il est important que je prenne du temps pour moi, je comprends mieux le moulage des figs en ébarbant celles de mes jeux, j’appréhende mieux les volumes et les détails en peignant et la silhouette et la solidité en jouant avec, c’est une sorte de tout. Et puis on garde plus facilement la motivation quand on s’éclate un peu chaque jour.

10/ As-tu une spécialité ?

Question difficile. Sur le plan sculpture je pense que mes atouts sont la rapidité et la ponctualité. J’ai quelques techniques pour sculpter les flingues en tout genre, j’en ai tellement fait chez Mantic que je deviens assez habile. Je pars en général d’un bloc de magic sculp que je découpe et grave jusqu’à obtention de la forme finale. J’ajoute des tubes laiton puis les petits détails par la suite.
En peinture je pense que c’est surtout mes changements de style en fonction du projet qui me caractérise. Mais encore une fois il m’est difficile de me prononcer sur mon travail.

11/ Comment as-tu abordé le virage des jeux de figurines vers les jeux de plateau ?

Je pense que je n’ai surtout pas trop abordé le jeu de figurine. J’ai joué un peu à Confrontation au tout début (avec les cartes de perso grises). Au final je suis un joueur de jeu de plateau depuis toujours, j’ai juste lâché le truc et remplacé ça par le jeu vidéo puis par les concours de figurines. Je suis retombé dedans il y a 4 ou 5 ans un peu par hasard. Le fait que mon travail me rapproche du JDP est également un fait du hasard.

12/ Le virage du métal au plastique ?

Le virage le plus compliqué à été de la résine au plastique. Tout s’est fait lorsque j’ai commencé à travailler chez Mantic. Ils commençait à utiliser le restic pour réduire les coûts de prod. J’ai donc appris sur le tas avec un tas de foirés. Quand j’ai suivi McVey j’avais déjà une bonne idée de la direction à prendre. Les techniques de moulage plastique ayant évoluée très rapidement le travail est de plus en plus aisé. Tout s’est fait à tâtons, petit à petit… On ne peut pas parler de virage en ce sens que si la production plastique a ses propres spécificités elle reste relativement accessible du moment que l’on connaît le processus classique de moulage. Mon travail à l’heure actuelle est de trouver les meilleures solutions afin de conserver des détails propres et bien définis sur le tirage, réduire les lignes de moule en travaillant intelligemment les endroits qui verront probablement passer le plan de joint et éviter les déformations lors de l’injection.

13/ Quel est ton rapport à la sculpture 3D, prochain virage ?

La sculpture 3D demande une grande expérience de la figurine traditionnelle sous peine de produire des choses inadaptée au matériau de tirage ou même à la figurine. Il est facile de se laisser emporter dans les détails qui au final ne se verront pas ou disparaîtront au moulage. Pour le moment pas de 3D donc, on verra si un projet spécifique le réclame, ce sera une bonne occasion de s’y mettre.

14/ Et en tant que joueur (d’autant que tu joues « peint » !) ?

Je crois que j’ai répondu à cette question dans la précédente. J’ajouterai qu’on perd pas mal le style des sculpteurs via la 3D, tout est lisse et impersonnel.

15/ Es-tu un gros joueur Zombicide ? Quel Survivant préfères-tu incarner ?

J’ai mes périodes où je joue 10 ou 15 parties la semaine, je joue en S1 pure, à chaque fois. C’est une sorte de rituel. Je n’ai toujours pas épuisé le compendium, je switcherai à la S2 après.

16/ Un Survivant perso existe-t-il dans tes tiroirs (ou un zombie) ?

Non je n’ai joué qu’avec les survivants de base à Zombicide Saison 1, probablement une centaine de parties.

17/ Je te sens vraiment passionné par l’aspect technique de l’après sculpture. Force des choses, ou réelle volonté personnelle ?

En fait c’est surtout un besoin de perfection qui m’anime. A l’époque où je faisais des concours uniquement il fallait le mieux et le plus spectaculaire, j’ai fini par me rendre compte que la seule variable était le temps disponible. Plus on en passait sur la fig plus elle était bien et donc au final pour gagner il fallait passer plus de temps sur ses figs que le voisin. Quand j’ai eu mon premier enfant, le temps a cruellement manqué et je me suis donc dit que pour faire du concours il ne fallait pas avoir de vie. J’ai arrêté. Dans mon travail les choses sont bien différentes, le challenge est multiple, respecter un concept, intégrer le style d’une gamme, une échelle, respecter les contraintes de moulage, le matériau de production, la destination de la figurine, les délais, le prix payé etc… Au final l’excellence va être dans l’adéquation de tous ces paramètres pour créer un produit répondant aux attentes du client. C’est donc à la fois une obligation et le moteur de mon intérêt pour la sculpture. Tous les éléments sont définis, il faut juste jongler avec, là où les concours sont juste la porte ouverte à toute sortes d’abus de jugement sur son propre travail et celui des autres.

18/ La technique induit elle une « censure » dans la création, ou la création repousse les limites ?

La technique limite forcément la création mais d’un autre côté elle valorise l’exploit. Je suis fasciné par le dynamisme de certaines vieilles refs Citadel monoblocs par exemple. Le tour de force est toujours plus grand qu’avec une figurine en 23 morceaux en résine où virtuellement tout est faisable. Il ne faut pas oublier que la technique est surtout une affaire financière, moins de pièces, le plastique, la plupart des choix reviennent à une économie lors de la production. Encore une fois tout est affaire d’équation pour tout le monde. Chacun à une place précise, ce qu’on appelle limitation je l’appelle liberté. Une fois le cadre défini le choix est infini, je peux toujours faire varier une infinité de choses sur un même modèle, ceci n’est gérable que si un tas de paramètres sont déjà définis sinon l’immensité des possibilités noierait n’importe qui.

19/ Sens-tu une « French touch » actuellement dans la peinture des figurines ? Dans la sculpture ? Voire dans le monde du jeu ?

Dans la peinture de fig, je n’en sais rien, je constate juste une évolution du bazar du côté asiatique et espagnol, beaucoup plus orienté illustration pour faire joli sur la photo. En sculpture à part les anciens Rackham qui ont tous un style comparable, je dirais qu’il y a beaucoup plus de styles individuels que d’école à la française. Encore une fois je ne m’intéresse pas vraiment à la question, mon jugement se limite à j’aime ou pas pour telle ou telle raison. Les modes vont et viennent et sont pas mal dictées par le marché.

20/ Quelle serait la mode du moment ?

Je note que la peinture voit un retour des couleurs vives mais appliquées différemment de celles utilisées dans les années 90. Elles réapparaissent avec des éclairages précis, dans les ombres, en nuances, de façon très picturale là où on l’utilisait en aplat pour donner du peps. Je prends pour exemple Sang Eon Lee et les Big Child Creatives du côté espagnol. En sculpture il y a une forte tendance aux proportions réalistes et truffées de détails. Très années 80 au final, période Ral Partha, Mithril, Citadel etc… C’est arrivé finalement en même temps que Infinity et de ces jeux d’escarmouche, en contrepied du style Games Workshop. L’arrivée de la 3D accentue le phénomène car des sculpteurs du monde du jeu vidéo où les exigences sont différentes contribuent à de nombreux Kickstarter; souvent à un prix bien inférieur aux sculpteurs de fig traditionnels, bookés et très chers pour la plupart.

21/ Combien de temps à l’avance une pièce est-elle commandée ?

J’ai commencé à travailler sur The Others en 2012 il me semble. Blood Rage a pris moins de temps. Les gros KS sont prêts des mois à l’avance, après c’est affaire de marketing pour la sortie des jeux.

22/ N’est-il pas difficile de jongler entre les projets que tu as en cours, ceux que tu voies sortir finis depuis longtemps, et ceux dont tu parles sur ton blog, entre deux ?

Non pas vraiment. Je suis extrêmement bordélique dans ma partie hobby mais très cadré et réactif dans mon travail. Il arrive assez fréquemment que je doive abandonner une sculpture en cours pour passer à un projet plus urgent. Après plusieurs centaines de figs réalisées avec Mike (McVey) on a nos petites habitudes, la partie travail est toujours plaisante même si j’avoue que j’ai toujours du mal à me lancer. Une fois que je suis parti dans le boulot ça va tout seul. Du coup souvent je peins pendant une 20aine de minutes pour me mettre dans le bain, ensuite je culpabilise de n’avoir toujours rien fait pour le taff et je me mets à bosser. Les projets persos vont et viennent en fonction des envies, des buzzs en cours et des parties que je vais jouer dans le mois qui arrive. Je pars du principe que peu importe ce que je bricole c’est toujours ça de moins à faire. J’essaie par contre de ne jamais laisser une figurine en WIP. J’ai du mal à m’y remettre sinon. En général quand j’arrête en cours de peinture c’est que j’ai l’impression d’avoir saisi ce que je voulais faire et que j’ai la flemme de pousser plus loin pour finir, en gros ce sont des couches de base plus lavis… Là je dois me mettre un bon coup de pied dans le séant afin de finir pour pouvoir passer à autre chose. Du coup j’ai une bonne 15aine de projets entamés mais je le vis bien.

23/ L’Abomination femelle et plusieurs monstres Black Plague par Monster0, quelques variantes The Others pour toi. Quelle est la marge d’improvisation (sur les figurines Zombicide) ?

Sur les zombicide on improvise un peu le dos des figs. Le reste est surtout affaire de transcrire au mieux l’allure générale du concept et les détails caractéristiques. Il fallait aussi que les nouvelles figurines s’adaptent à la gamme actuelle.

24/ Ta pièce Zombicide emblématique ?

Clovis, il est en survivant de base, j’espère qu’un tas de gens joueront avec.

25/ Perçois-tu une évolution dans la manière dont Zombicide est produit ?

En terme de matériel imprimé je n’ai pas vu d’évolution spectaculaire, je ne suis pas assez calé pour saisir les différences. Les 3 saisons forment pour moi une sorte de cycle complet, tout se répond de façon intelligente de sorte que le jeu garde son esprit de base mais permette une customisation très importante. Black Plague est une tout autre bête, j’ai hâte de voir ce que ça donne en jeu.

26/ Ses figurines ?

La qualité des figurines s’est améliorée de saison en saison car l’équipe de Paolo Parente fait un travail formidable, les talents à la sculpture étaient déjà là avant, la technique permet d’en profiter. Clairement Black Plague propose des sculptures superbes tout à fait dans l’esprit des dessins de Guiton.

27/ Quels sont tes pièces (Zombicide) à venir ?

Aucune idée, je travaille sur des projets complètement différents pour le moment.

28/ Des projets top secrets ?

Du coup oui, tout est toujours top secret. 😀

29/ Un indice en avant-première ?

Aucun, ce sont des projets qui sortiront dans .. ben je ne sais pas, il est possible qu’ils n’aboutissent pas ou qu’ils soient abandonnés, repris plus tard…

30/ Y a-t-il des pièces Zombicide sculptées, mais non utilisées ?

J’en ai évoqué une effectivement.

31/ Pareil, un indice ?

Film des années 80 avec une sorcière et un Sus scrofa domesticus. 😀

31/ Ton avis sur notre communauté ?

Elle prend tout son sens maintenant que Guillotine n’est plus exclusivement centré sur Zombicide, vous faites vivre le jeu et proposez une direction qui n’est pas forcément celle choisie par GG.

32/ Notre direction (et celle de GG), de ton point de vue ?

GG brode dans le cadre défini par leur matos et leurs règles, taille des maps, structure des scénarios etc…
N’ayant pas de contraintes vous pouvez créer du matos supplémentaire, aborder des thèmes invendables commercialement, ou même introduire des règles, des lieux nouveaux. Exemple : vous pouvez créer des persos tirés directement de Walking Dead alors que GG ne peut pas le faire aussi fidèlement. Vous avez une liberté certaine.

Je remercie Remy Tremblay avec toute la chaleur qu’il mérite. C’est très sympa de s’être prêté au jeu !



Zombifiez, partagez !
    Eren Histarion

    A propos Eren Histarion

    Eren Histarion : L'esprit créateur de l'équipe du Fan Site

    Articles similaires
    • GN : Projet -Z- 13/09/2017 : Avant d’être joueur de Zombicide, je suis également joueur de GN – jeu de rôle Grandeur Nature – une activité immersive qui mélange le théâtre et le jeu de rôle classique. Il y a quelques jours j’ai entendu parler de la création d’un GN qui prendrait place dans un univers remplis de Zombies, [...]
    • Fan-Extension : Stronger Than Death 09/09/2017 : Ajout des cartes Zombie et des Jetons Cercueil. Les Zombies Skinners sont trouvables dans la boite de Rue Morgue et la Razormination est une nouveauté : c’est une abomination aveugle qui ne se déplace donc que vers la Zone la plus bruyante du plateau, mais qui frappe tous les Survivants d’une Zone en [...]
    • Asmodee Digital – App Zombicide 30/08/2017 : Lors de la GenCon 2017, Asmodée Digital a annoncé le développement d’une version app de Zombicide sur PC et smartphone. Zombicide (Cmon) – Steam, iOS et Android – Un jeu collaboratif dans lequel les joueurs endossent chacun le rôle d’un survivant et doivent résister aux assauts des zombies, en utilisant leurs compétences et [...]
    • Mission E12 : Streets of Rage Il en arrive de partout. Ils sont trop nombreux. Les rues grouillent d’infectés et nos défenses ne tiendront pas longtemps. Nous devons absolument nous replier. Nous allons passer par les égouts, mais d’abord, nous devons trouver un plan du réseau. Si j’avais su, j’aurais pris des bottes en caoutchouc…   Retrouvez la 12ème Mission proposée [...]
    • Kickstarter Zombicide: Green Horde! Campagne Kickstarter de Zombicide: Green Horde! : https://www.kickstarter.com/projects/coolminiornot/zombicide-green-horde/ Pour suivre l’historique des Options : ICI Pour suivre les Paliers Bonus : ICI 29/08/2017 : Sortie du CKPM (CMON Kickstarter Pledge Manager) de Green Horde : https://ckpm.coolminiornot.com/login . Cet outil vous permettra d’enfin véritablement répartir votre argent du Kickstarter dans les options que vous souhaitez, vous [...]

    Aucun commentaire jusqu'à présent.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *