Zombie, Zomba ! Raid is Dead !

ZS3F : Le compte rendu

04/03/2017 : Il y a un an coopéraient 85 joueurs de 4 villes pour notre ZS3F. Aujourd’hui, pour l’ anniversaire de l’évènement nous révélons enfin le classement complet et coloré de cette campagne, que vous pourrez retrouvez dans le fichier de ZS3F_Resultats.

Rg Gnl Joueur Table Survivant Zombivant? XP M01 XP M02 XP M03 XP tot Faction
1 Winny 14 Rick 53 51 199 303 Blanc
2 Garesh 12 Seth 134 97 45 276 Rose
3 Matra 13 Travis 73 67 107 247 Violet

14/03/2016 : Nous vous proposons 2 versions du compte-rendu de cet évènement. Un compte rendu plus court, qui résume en chiffre ce dimanche de jeu, et une version longue, qui détaille un peu plus tout ça.

Version Courte

  • 4 sites : Paris, Toulouse, Clermont et Lyon.
  • 85 Survivants sur 14 secteurs (tables de jeu).
  • 4 équipes sont venues à bout de la Mission M03,
  • alors qu’un site (Toulouse) n’a eu le temps que de finir M01.
  • Tout le monde a perdu énormément de temps avec les Objectifs facultatifs, oubliant même parfois les objectifs des Missions.
  • 9094 XP gagnés sur la journée sur une fourchette de 29 XP pour Leroy contre 303 pour Rick.
  • Les premiers retours, organisateurs et joueurs semblent indiquer que cette édition est de loin la meilleure et la plus équilibrée des ZSF. Merci XofMdS pour le boulot de level design.

L’organisation s’est globalement bien passé, même si tous les sites n’ont pas interprété toutes les règles de la campagne de la même manière. Il y a également eu une part d’improvisation pour fluidifier ces règles et ne pas laisser certains sites en attente. Peu d’incidents sont à déplorer que ce soit en terme de dégradation ou de perte de matériel. Bravo à tous les participants pour ce civisme, et merci.

« Ça fait quelques temps que l’ambiance se dégrade. Aux premiers temps, la solidarité était immédiate et aveugle. L’union fait la force, comme on dit. A présent, des affinités se dessinent, nées des déboires, mésaventures que certains traversèrent ensemble, avant de rencontrer d’autres survivants. Nées aussi d’habitudes ou de préférences communes, ou d’une complémentarité, voire de sentiments plus profonds.
Moi, je m’en fiche, tant que je fais mes patrouilles avec Rick. »

Le ZmS3F se devait d’introduire un peu du mode compétitif arrivé avec Rue Morgue. Il fallait pour autant que ça reste discret et que ça ne favorise pas certains comportements abusifs. Ainsi, cet élément fut conservé totalement secret jusqu’à présent, par le biais de la couleur du trousseau personnel, au sujet duquel rien ne fut dit. Chaque couleur de clé indiquait donc l’appartenance d’un Survivant à une faction, chacune ayant été distribuée aléatoirement tant au niveau des sites que des Survivants. Et voici le classement final, récompensant la faction des Blancs :

  • Blanc
  • Violet
  • Bleu
  • Rouge
  • Jaune
  • Rose
  • Vert

Version Longue

Brunoy – (Paris)
Rendez-vous est donné à 10h aux Survivants pour attaquer le centre hospitalier « de Brunoy », au fin fond de l’Île-De-France. L’endroit est parfait pour accueillir ce type d’évènement. Diab (et son association) ont parfaitement négocié le coup !

9h30 pour ceux qui apportent le matériel, afin d’assurer une mise en place rapide et un lancement sans trop de retard.

A l’heure, tout le monde (sauf Achille) est là. Les badges sont distribués, les équipes constituées sur les tables qui n’auront pas le « bon » numéro, et à 10h30, c’est le lancement officiel pour Paris. Distribution de l’équipement de départ, découverte des règles génériques M00 et de Mission M01 plus tard, les Survivants se lancent à l’attaque.

Dès l’ouverture de chaque secteur de l’hôpital se dessinent les tables chanceuses et malchanceuses, avec une A-Bomb qui pourrira vraiment le secteur 2.
Le secteur 3 débloque vite l’objectif facultatif vert, qui autorise la Pimpmobile. Ils font le choix d’aller la récupérer, choix qui s’avérera désastreux. Donna et Mitch deviennent Zombivant lors de cet aller-retour automobile (d’ailleurs : les attaques automobiles produisent des crawlers).
James trouve une « carte de l’hôpital » dans le secteur 4, où sera débloquée (à 13h26) la console violette par Orangina Rouge (un vétéran de la lutte anti-SunShade). L’équipe, très à l’aise, ira se servir en ultra-rouge, n’étant pas du tout suivie par les autres Survivants. Orangina Rouge, qui finira donc aussi cette sous-mission y gagnera une « Batte cloutée enflammée » sur (dé)mesure.

Une mauvaise surprise récompense la curiosité des Survivants du secteur 5, qui touchent à la console jaune… Cinq secteurs sur six feront la même chose… Il sera même admis que cet incident autorise la résurrection !

Cette sinistre console jaune provoquera une situation bien cocasse, projetant un Survivant dans une Zone où il sera attrapé par une A-Bomb vers une Zone d’une tuile qui avait toujours son déclencheur d’évènement en attente. La jurisprudence accordera que cela n’étant pas une action ne déclenche pas l’évènement.

Le secteur 6 gère également très bien sa progression, ne se laisse pas détourner de ses objectifs principaux, même si il trouve une « carte magnétique », qui sera bien vite – et à tort ! – défaussée. C’est le deuxième secteur à chercher son objectif rose, précédé par le secteur 5 avec qui il a combotté.
A ce moment-là, le jeu se corse en secteur 2, où tous les Survivants ont déjà une blessure (sauf Georges et Awiya). Meijin y sera le premier Zombivant de la journée – pas le dernier !

Le secteur 1 file tranquillement son bout de chemin. Phil trouve un « godemichet ».
Le secteur 2 est sceptique devant la console blanche. « On ne peut pas se faire n… *avoir* à chaque fois ! » dira Dakota, mais la console sera ignorée. Elsa trouve un « bazooka » (factice) à 14h.

Le secteur 3 sombre définitivement dans les malheurs. La révélation de l’étage supérieure tourne au vinaigre. Tout le monde est Zombivant, et certains Zombivants eux-même tomberont à nouveau. Cette aile sera désormais l’ »aile maudite ». La preuve, même la « tronçonneuse » que trouve Awiya est factice.
Le secteur 4 continue sa promenade, une Z-Wanda se permet de commenter « On est bon » (traduction approximative). Une A-Bomb est éliminée au fusil « CheyTac .50 » de haute précision.

Padre Johnson trouve de la « morphine » et un « débouche-toilette destop » dans le secteur 5, qui finira la M01 en premièr, à 13h50. Pour une Mission prévue en 1h30, cela ne fait que 20 minutes de retard, s’autorisent certains commentateurs sarcastiques.

Le secteur 6 se croyait sur les mêmes rails, mais une su